fbpx
Sélectionner une page

Personne n’a été vraiment dupe, quand Donald Trump a claironné à Davos: «Les États-Unis sont en plein boom économique et le monde n’a encore jamais rien vu de pareil». A l’écouter, après bientôt quatre ans de son règne, l’Amérique serait déjà sur le point de redevenir la grande nation qu’elle fut jadis. Certains signes inquiétants donnent plutôt à penser que pour un nombre croissant de citoyens états-uniens, le rêve américain se teinte de couleurs sombres et pourrait tourner au cauchemar. Sinon comment interpréter le fait que depuis 2014 l’espérance de vie au pays de l’Oncle Sam a encore raccourci de plusieurs mois, alors que les États-Unis traînent au 28e rang du palmarès de l’OCDE pour cet indice qui mesure la confiance d’une société en son avenir? Les overdoses, mais aussi les suicides en plus de la hausse des décès dus à la maladie d’Alzheimer expliquent cette érosion.
Mieux que la statistique et les chiffres, la série de reportages intitulée « American dystopia» sur la chaîne Fox News traduit en images la dégradation des conditions de vie et des valeurs dans lesquelles une nation se reconnaît. On y voit comment la déchéance et la clochardisation se sont installées à San Francisco et ont transformé en un lieu de misère crasse et de non-droit le cœur de cette ville emblématique où chacun a rêvé de vivre un jour. Difficile de ne pas y percevoir l’envers du rêve MAGAlomaniaque que Trump propose à son peuple.
31.01.2020/J.-M. Bovy

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse! Qui sommes-nous? | Notre manifeste | Le magazine | Essayer