fbpx
Sélectionner une page

Les constructeurs de voitures autonomes ont présenté dans le New York Times leur vision de la ville du futur. Le piéton n’a vraiment pas envie d’y vivre… et l’automobiliste probablement non plus. Seule la mécanique «intelligente» y sera à son aise.
Les privilégiés qui pourront s’acheter une voiture autonome bénéficieront de voies réservées pour leurs véhicules. Quant aux piétons imprévisibles et indisciplinés, leur comportement erratique devra être strictement encadré par des portillons ou des puces d’identification permettant aux voitures «intelligentes» de les éviter. Vision d’enfer caricaturée par des passéistes? Peut-être pas, selon le site Streetblog:

Robin Chase, la responsable de l’association New Urban Mobility, a dit il y a longtemps déjà que l’avenir avec des voitures autonomes serait comme «le paradis» ou «l’enfer».
Dans la version paradisiaque, la sécurité s’améliore, les villes sont plus multimodales, moins polluées, moins congestionnées. D’un autre côté… nous pourrions avoir la version de l’enfer, où les voitures circulent à vide pendant des heures pour éviter de payer le stationnement, où la circulation urbaine est surchargée, où les piétons doivent porter des dispositifs spéciaux pour être détectés, et tenus pour responsables quand ils se font écraser par une marée de machines en mouvement constant.
«Je suis sûre que nous nous dirigeons vers la version de l’enfer, parce que le statu quo produit l’enfer», nous a-t-elle confié l’an dernier. «C’est manifestement de ce côté-là que nous nous dirigeons.»
Mais l’aspect le plus détestable de l’histoire du Times est celui-ci: on n’y cite personne qui semble avoir un problème avec la vision antiurbaine des partisans de la voiture autonome.

Comment ça? Le «meilleur journal du monde» aurait-il manqué à son devoir d’équité? Etouffé les voix qui dissonnent? Impossible! La déontologie du New York Times est un modèle vanté par toute la presse de grand chemin.

Rejoignez-nous !

• Adhérez à la communauté de l’Antipresse: abonnez-vous au Drone (dès 50 € par an)!

• Envie de goûter d’abord? Inscrivez-vous au bulletin de liaison (ci-dessous) et recevez chaque semaine nos informations!

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!