fbpx
Sélectionner une page

Le 29 février 2020, les voisins du gymnase (lycée) de Burier, près de Montreux, ont découvert ce message placardé sur la porte de leur immeuble:

Manifestation sur le site du gymnase de Burier – Pour information

«Madame, Monsieur,

Par le présent affichage, je vous informé de l’organisation

en date du 2 et du 31 mars 2020

d’une activité de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés, avec des simulations qui se dérouleront à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments sur le site du gymnase de Burier.

Afin de placer les participants dans un contexte de déplacements forcés de personnes, certains effets seront produits, bruits d’alarme, pétards et émission de fumée.

Les effets produits seront maîtrisés et le contexte sécurisé; ils ne dureront que quelques minutes, en milieu de matinée et en début d’après-midi.

Gymnase de Burier»

Avant toutes choses: le «je» qui signe cette lettre est-il bien la direction du Gymnase? Et si oui, pourquoi le «je» et pourquoi la direction ne revendique-t-elle pas explicitement ce document bizarre?

Passé ce détail curieux, que signifie cet exercice effrayant avec «bruits d’alarme, pétards et émission de fumée» dans un «contexte de déplacements forcés de personnes»? Une simulation de guerre civile? De quels déplacements forcés peut-il s’agir en Suisse?

Que l’Etat de Vaud se soit associé pour cet exercice avec une organisation pro-immigrés privée très profilée militant pour l’abolition des frontières est encore un mystère.

A quels troubles, et dans quel but, veut-on préparer la population? De tels «exercices» ne mériteraient-ils pas un débat public — et, le cas échéant, ne devraient-ils pas être menés, à tout le moins, avec des protagonistes neutres? On n’en sait rien. Le site du gymnase, qui informe en page d’accueil sur le Coronavirus, ne mentionne nulle part cet exercice détonant.

Désintoxiquez-vous: découvrez l’Antipresse!


…En vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit.

Ou mieux encore: en vous abonnant!

Bienvenue chez vous! Qui sommes-nous? | Notre manifeste | Le magazine | Essayer