fbpx
Sélectionner une page

 

Nous savons quel mot vous vient à l’esprit, mais celui-ci est, en quelque sorte, son contraire!

L’excellent blog Savoirs d’Histoire déterre encore une de ces coutumes oubliées qui dépeignent une civilisation.

Construite sur l’adjectif proz, preux, la prodomie qualifie le courage et la vaillance guerrière. Les «chansons de prodomie», ainsi, sont de «véritables hymnes célébrant la foi et la bravoure de ceux qui ont pris part aux Croisades» qui «créent et immortalisent le mythe du chevalier courtois idéal».

Le détournement, puis l’oubli de cette vertu essentielle en dit long sur l’évolution de la civilisation. Et Savoirs d’Histoire de conclure:

«L’une des dernières apparitions du mot, dans un dictionnaire de 1770, rapporte qu’il « signifiait autrefois homme sage, prudent, expérimenté. Maintenant on ne le dit qu’odieusement en parlant d’un vieillard qui vit à l’ancienne mode ». C’est trop navrant et je ne saurais l’expliquer, mais comme les modes sont cycliques et reviennent toujours à un moment donné au goût du jour, je ne désespère point et vous souhaite à tous paix, amour et prodomie !»

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre lettre-magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!