fbpx
Sélectionner une page

Un communiqué AFP du 16 juillet relate une prise rocambolesque de la police italienne: un véritable missile air-air «en parfait état de marche» ayant appartenu à Qatar que trois «extrémistes» s’apprêtaient à vendre. Ceux-ci auraient combattu «en Ukraine, dans la région séparatiste du Donbass, aux côtés des rebelles prorusses».

Or le communiqué de la police italienne du 15 juillet dit explicitement que lesdits néonazis italo-suisses avaient combattu «contre les indépendantistes». En passant, il précise que si le missile est opérationnel, il ne contient pas de charge explosive. Un détail!

On peut tracer l’origine du bobard à l’agence Reuters, qui a simplement inversé l’information originale! Confusion délibérée ou involontaire? Avant de clamer le ralliement de néonazis à la cause russe, les collaborateurs de Reuters auraient pu ouvrir un livre d’histoire.

Malice dans un cas, incompétence du journaliste dans l’autre: la crédibilité d’une des plus prestigieuses agence de presse du monde en prend un coup!

PS C’est justement parce que des menaces de mort visant Matteo Salvini, qui est pro-russe, étaient identifiées par la police italienne comme provenant de cryptokievistes, que ce missile (qatari) a été découvert lors de l’enquête sur lesdites menaces.

Les médias italiens ont donné les noms des personnes arrêtées  : Fabio Del Bergiolo, un ancien douanier italien et militant de Forza Nuova; Alessandro Monti, 42 ans, suisse, originaire de Schaffhouse; administrateur unique de Swiss Global Aerospace SA, Fabio Bernardi, 51 ans, également italien.

PS 2 — Parce qu’un des trafiquants est tessinois, le 20 Minutes classe cette affaire internationale dans la rubrique «Suisse». Qui a dit que les médias de grand chemin provincialisaient le grand public?

Rejoignez-nous !

• Adhérez à la communauté de l’Antipresse: abonnez-vous au Drone (dès 50 € par an)!

• Envie de goûter d’abord? Inscrivez-vous au bulletin de liaison (ci-dessous) et recevez chaque semaine nos informations!

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!