fbpx
Sélectionner une page

Aussi étrange que cela puisse paraître, la raison pour laquelle je lis l’Antipresse tient tout entière dans son titre. D’ailleurs, tel que je connais son fondateur, il a dû y songer longuement avant de le choisir…

«Anti-» est un terme qui a plusieurs sens, et qui a donc le mérite de faire réfléchir le lecteur dès le premier mot. On pense bien sûr à son sens le plus évident d’opposition, de négation, de refus: l’Antipresse propose un contre-modèle, un anti-modèle de presse (ce qui en soi, avouons-le, constituerait déjà une raison suffisante!).

Allons plus loin: «Anti-» est également le préfixe utilisé pour définir tout ce qui combat les maladies (antibactérien) ou plus largement tous les phénomènes pathologiques, y compris ceux de l’esprit, ce qui nous ramène à notre sujet. L’«Anti-» annihile aussi les effets d’un danger et protège contre une menace (antitoxique). En permettant de nous échapper, même temporairement, de ce «_monologue progressiste_» dont parle Pascal Vandenberghe, l’Antipresse ne joue-t-elle pas ce rôle?

Mais allons encore un peu plus loin. Je devrais dire remontons un peu plus loin, car à l’origine «Anti-» n’est pas «ce qui s’oppose», mais qui ce qui se situe «en face de». L’île d’Anticythère (célèbre pour sa machine) se trouve en face de l’île de Cythère (où chacun s’embarque, avec un peu de chance).

Honnêtement, je ne sais pas si le fondateur a songé à ce troisième sens, pourtant il caractérise bien l’Antipresse: c’est un miroir de la société qui reflète la réalité derrière ses décors en carton-pâte (alors que les autres media se contentent souvent de n’être qu’un des rouages de cette société).

Dernière raison, mais non des moindres, sa qualité technique: le style à la fois soutenu et enlevé, la typographie (les caractères rouges qui renvoient judicieusement à d’autres «entrées»), et la mise en page soignée. Sans oublier le choix des photos: une chaise vide en plastique jaune, toute seule, abandonnée au bas d’un escalier menant à une bicoque avec du linge qui sèche sur le perron. La Chine oubliée, face à Hong-Kong… tout est dit!

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre lettre-magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!