fbpx
Sélectionner une page

 

Ce titre est une provocation. Le voile n’est peut-être pas un frein à la performance, mais l’absence du voile est indéniablement un accélérateur.

Selon une étude de l’IZA (Institut d’économie du travail soutenu par la Poste allemande), l’interdiction du port du voile dans le système éducatif français aurait «amélioré les résultats scolaires des jeunes filles musulmanes».

Depuis 1994, une circulaire du Ministère de l’éducation avait prescrit le bannissement du voile dans les écoles publiques. Elle a été renforcée en 2004 par l’interdiction légale de l’accessoire. Selon les auteurs de l’étude, Eric Maurin et Nicolas Navarrete, le résultat est indubitablement positif, même si le durcissement légal de 2004 n’a rien apporté.

«La laïcité française est souvent accusée d’aller trop loin dans le respect du principe de neutralité de l’État et de la sphère publique, au détriment de l’exercice de la liberté religieuse. Les conclusions de l’étude appellent à une vision plus nuancée, suggérant que la mise en œuvre de politiques plus restrictives dans les écoles publiques a fini par promouvoir l’autonomisation scolaire de certains des groupes les plus défavorisés d’élèves féminines.»

Rejoignez-nous !

• Adhérez à la communauté de l’Antipresse: abonnez-vous au Drone (dès 50 € par an)!

• Envie de goûter d’abord? Inscrivez-vous au bulletin de liaison (ci-dessous) et recevez chaque semaine nos informations!

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!