fbpx
Sélectionner une page

Ce rocher situé près de la pointe du Corbeau, dans le Finistère, n’est accessible qu’à marée basse. Il comporte d’étranges inscriptions gravées remontant, pense-t-on, au XVIIIe siècle. Vieux basque? Vétérobreton? Nul ne sait. Les autorités du lieu, décidément très intriguées, ont organisé un concours de déchiffrage. L’auteur de la traduction la plus convaincante recevra 2000 euros. Le délai de soumission court jusqu’au 30 novembre.

Voici déjà le texte de l’examen:

ROC AR B… DRE AR GRIO SE EVELOH AR VIRIONES BAOAVEL… R I

OBBIIE: BRISBVILAR… FROIK…AL

Les mauvaises langues diront que Plougastel-Daoulas a trouvé là un moyen très bon marché d’attirer les touristes. Loin de nous cette pensée!

Rejoignez-nous !

• Adhérez à la communauté de l’Antipresse: abonnez-vous au Drone (dès 50 € par an)!

• Envie de goûter d’abord? Inscrivez-vous au bulletin de liaison (ci-dessous) et recevez chaque semaine nos informations!

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!