fbpx
Sélectionner une page

Gros souci pour les autorités de Melbourne: suite à la faillite de l’entreprise de recyclage SKM, des milliers de tonnes de déchets leur restent sur les bras! Dans les banlieues industrielles de Derrimut, Sunshine, Laverton et Campbellfield, six énormes entrepôts emplis de «recyclables» attendent leur improbable délivrance. Le dépôt de Derrimut, par exemple, avait été loué à 1,35 million de dollars par an. Selon une gérante de l’entreprise construction, SKM avait rempli le dépôt en 8 semaines, en 2013, et l’avait mis sous clef. La montagne de déchets n’avait pas décru depuis, mais seulement augmenté.

Cette fable grinçante illustre l’un des grandes mythes de la société «éco-consciente»: l’idée que le tri résoud le problème des déchets. Mais que fera-t-on lorsque la matière première sera si abondante que le recyclage cessera d’être rentable?

Bref: la seule solution sûre au problème des déchets, c’est d’en faire moins! Notamment en abolissant les emballages en plastique.

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre lettre-magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!