fbpx
Sélectionner une page

Extrait d’une interview de l’Agence Tass du 17 décembre, intitulée «J’aime la Russie»:

«Et maintenant, comme ça, ils veulent suspendre la Fédération russe de hockey et par là même porter un coup à toute notre famille. Pour 4 ans. C’est vraiment injuste. (…)

Vous savez, la faiblesse de toutes ces décisions et sanctions est qu’elles sont liées à la politique. Et elle joue un mauvais rôle. Il doit y avoir une autre approche. Il nous faut penser au sport, penser comment défendre les personnes propres, les sportifs propres. Tout le monde dit: “Allez, défendons les sportifs propres”. Eh! Cela fait 5 ans que nous vérifions les hockeyeurs, ils sont propres! Défendez-les aussi ainsi! Ne prenez pas de sanctions collectives! Nous sommes tous dans la même barque. Et l’on nous répond: “OK, tous sanctionnés!”. Je pense que derrière tout cela il y a une motivation politique.»
Qui parle ainsi? Le Fribourgeois René Fasel, président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) et membre du CIO. Ses déclarations sur le dopage ne font pas la une, ni la deux, ni même les fonds de page, de notre presse. Fasel a le tort d’être un ami de Poutine, qu’il a connu avant que celui-ci ne devienne président de la Fédération de Russie. Après 25 ans passés à la tête de la IIHF, il est démissionnaire et pourrait accepter de meubler sa retraite en présidant la KHL, la Ligue continentale de hockey sur glace russo-asiatique, qui s’est ouverte aux pays d’Europe occidentale en incluant la Finlande, la Lettonie et la Slovaquie. La KHL ferait ainsi barrage aux visées de la NHL sur notre continent. «Si la NHL veut conquérir l’Europe, ils devront me passer sur le corps».
Une nouvelle bataille sur la glace se profile: celle de la Nation yankee contre le Continent eurasien.
J.-M. Bovy/27.12.2019

Restez dans le coup!

Inscrivez-vous à notre bulletin de liaison pour recevoir nos annonces et nos actualités.

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue chez vous! Qui sommes-nous? | Notre manifeste | Le magazine | Essayer