fbpx
Sélectionner une page

La mise cul par-dessus tête de l’histoire de France va bon train. Tandis que le Premier ministre rend hommage à Ho-Chi-Minh, ami notoire de la France, le Président fait accrocher à Notre-Dame, à la veille des célébrations de la Grande Guerre, le drapeau du Kosovo, l«Etat indépendant» le plus controversé au monde dont la reconnaissance précipitée a été révoquée à ce jour par dix pays réels.

M. Macron® na pas manqué non plus dinviter Hashim Thaçi, le président de cette entité, aux célébrations. Dautres chefs dEtat, et non des moindres, lauraient plutôt convié devant une cour pénale. Mais le chef dEtat français se devait bien de récompenser son bon serviteur et agent!

Le sénateur et enquêteur suisse Dick Marty (dans Une certaine idée de la justice), décrit les relations professionnelles entre M. Thaçi et la France avec une délicieuse ironie:

«…les services de renseignement français ont entretenu des rapports privilégiés avec le groupe de Thaçi. Cela explique vraisemblablement les raisons de l’agressivité d’un député français lorsque je suis appelé à présenter et discuter mon rapport devant une commission du Parlement européen. Cela ne figure pas dans son CV publié par le site du Parlement, mais le député en question est un ancien de la DGSE en charge des Balkans, familier lui aussi de Thaçi et consorts. Il affirme n’avoir jamais entendu parler de crimes imputés à Thaçi avant le rapport Marty. Pour quelqu’un qui se présente volontiers comme le meilleur spécialiste des Balkans, c’est assez extraordinaire… Un singulier manque de curiosité pour un ancien agent secret. Une enquête de Spécial Investigation affirme d’ailleurs que Hashim Thaçi avait été engagé comme agent des services français.»

Quand on pense que ce «député français» et ex-barbouze si mal renseigné — dont le nom est bien connu des connaisseurs — était payé pour connaître tout des Balkans, et qu’il a manqué devenir ministre de la Défense, comment en vouloir au très jeune et peu informé président de ne pas savoir quel genre de racaille il fait communier aux célébrations nationales?

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre lettre-magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!