fbpx
Sélectionner une page

Elle y réfléchira à deux fois, cette cliente IKEA, avant de se plaindre d’une caissière voilée. «Recadrée» par la grande chaîne de mobilier, elle fait encore l’objet d’un feu de barrage sur le net. A quand la protection policière?

On croyait jusqu’ici que c’était le port du voile islamique qui posait problème dans les lieux publics en Suisse, et non sa réprobation par les citoyens ordinaires. Mais, de toute évidence — on l’a vu avec l’affaire Mila en France voisine — certaines «barrières mentales» dans la population sont en train de céder. Nul besoin de soumission quand la population indigène se livre à l’autosoumission

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse! Qui sommes-nous? | Notre manifeste | Le magazine | Essayer