fbpx
Sélectionner une page

L’invasion de la Syrie et l’écrasement des forces kurdes, assortis d’un chantage aux migrants, ne sont qu’une goutte de plus dans un vase déjà trop plein. La question de l’expulsion de la Turquie de l’OTAN s’est déjà posée lorsque le Sultan a décidé de s’approvisionner en armes auprès de la Russie.

Le problème, c’est que l’exclusion d’un membre n’est pas prévue par la Charte atlantique. Il faudrait pour cela amender celle-ci. Or les décisions de l’OTAN se prennent à l’unanimité et il y a peu de chances que la Turquie approuve une nouvelle mouture destinée à l’exclure.

Si pénible que cela soit, les Américains et leurs alliés européens vont bien devoir se résoudre à une looongue cohabitation avec l’Empire ottoman…

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre lettre-magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!