fbpx
Sélectionner une page

Pendant que le Vieux continent succombe à l’angoisse coronavirale, la Turquie fait ses calculs. Dans une interview sur CNN Turquie, le 5 mars, le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu annonce graphiques en main l’effondrement de l’UE sous la pression migratoire. Un million de réfugiés, des économies destabilisées, des bourses qui s’écroulent… L’homme qui avait déjà menacé l’Europe en 2017 d’ouvrir les vannes à coups de 1500 réfugiés par mois pour tailler en pièces sa solidarité.

La solidarité européenne n’avait pas besoin de son aide pour se saborder. La seule question qui demeure est de savoir pourquoi un gouvernement qui demande son adhésion à l’UE se réjouit autant de la voir s’effondrer. La Schadenfreude serait-elle le seul plaisir qui lui reste après l’humiliation subie le même jour par Erdogan chez Vladimir Poutine? *«J’te dis pas que c’est pas injustice, j’te dis que ça soulage»*, comme disait l’Allemand Théo dans les «Tontons flingueurs».

Désintoxiquez-vous: découvrez l’Antipresse!


…En vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit.

Ou mieux encore: en vous abonnant!

Bienvenue chez vous! Qui sommes-nous? | Notre manifeste | Le magazine | Essayer