fbpx
Sélectionner une page

 

La course à la présidence américaine entre dans sa phase torride. Prise d’un accès de bile, la deux fois perdante Hillary Clinton a qualifié l’étoile montante du Parti démocrate, Tulsi Gabbard, d’«agent russe» (russian asset). Ceci parce que Gabbard, par ailleurs vétéran militaire, s’oppose radicalement aux guerres coloniales dont le clan Clinton avait fait son beurre. (Accessoirement aussi, sans doute, parce qu’elle est plus jeune et plus belle, mais on n’a pas de preuves…)
Gabbard ne s’en est pas laissé conter et s’est fendue, sur Twitter, d’une provocation en duel digne des westerns de John Ford:

«Magnifique! Merci, Hillary Clinton. Vous, la reine des fauteurs de guerre, l’incarnation de la corruption et la personnification de la pourriture qui a si longtemps gangrené le Parti démocrate, vous sortez enfin de derrière le rideau. Depuis le jour où j’ai annoncé ma candidature, il y a eu une campagne concertée pour détruire ma réputation. Nous nous demandions qui était derrière et pourquoi. Maintenant nous savons. C’était toujours vous, à travers vos proxies et vos puissants alliés dans la machine médiatique et militaire des corporations, effrayée par la menace que je représente.
> Il est désormais clair que cette primaire se passe entre vous et moi. Ne vous cachez pas derrière vos proxies. Entrez directement dans la course.»

D’outre-Atlantique, le remuant George Galloway (@georgegalloway), qui s’y connaît, a qualifié cette tirade  de «tweet de la décennie».

L’attaque de Hillary a été pour le moins contreproductive. En quelques heures, le compte twitter @TulsiGabbard s’est enrichi de 40’000 nouveaux «followers» et le hashtag #IamTulsi fait des ravages. Avec l’aide des hackers russes, bien entendu!

De toute évidence, après avoir saboté Bernie Sanders, Mme Clinton a décidé une nouvelle fois d’assurer la victoire de Trump. A moins qu’elle prépare le triomphe de la belle Hawaïenne?

Rejoignez-nous !

• Adhérez à la communauté de l’Antipresse: abonnez-vous au Drone (dès 50 € par an)!

• Envie de goûter d’abord? Inscrivez-vous au bulletin de liaison (ci-dessous) et recevez chaque semaine nos informations!

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!