fbpx
Sélectionner une page

Dans un élan de prudence froide et pragmatique, le Secrétariat d’Etat aux migrations a retiré le passeport de la veuve d’un djihadiste partie en Syrie. La femme se trouverait actuellement dans un camp d’internement. Heureusement, elle dispose également d’une nationalité française. Nul doute que la Patrie des Droits de l’Homme accueillera à bras ouverts cette citoyenne victime de discrimination en Suisse.

Désintoxiquez-vous:
lisez l’Antipresse!

• …en vous abonnant à notre lettre-magazine du dimanche matin

• ou en vous inscrivant à notre bulletin de liaison gratuit (ci-dessous).

…Et soyez assurés que vos informations ne seront revendues à personne!

Bienvenue dans la communauté de l’Antipresse!